Journée 2016 - Langage et mathématiques

Les mathématiques ont leur propre langage, précisément construit et sévèrement gardé. C'est une garantie de liberté et d'indépendance, certainement, de cohérence et d'efficacité, assurément. Mais comment y accède-t-on ? Quelles sont les étapes et les lieux de cette « Initiation » ? Comment apprend-on aujourd'hui le langage mathématique dans nos cursus scolaires ? Quel rôle le langage maternel joue-t-il dans ces apprentissages ? Jusqu'à quel point peut-on faire des mathématiques sans recourir au langage mathématique ? De plus, ce langage n'est-il réservé qu'aux seuls initiés, qu'aux seuls mathématiciens ou est-il également destiné à être utilisé par d'autres ? Et si les mathématiques servent ailleurs, quelles relations le langage mathématique entretient-il avec les autres disciplines ? Autant de questions et de problèmes auxquels sont confrontés les enseignants et que nous essayerons d'aborder au cours de cette journée.

Affiche de la journée Langages et mathématiques

Langage et mathématiques

8h30 Accueil - Bâtiment 32B
9h15-10h René Cori
Le langage étrange des profs de maths
10h00-10h30 Pause - Vente de brochures
10h30-11h45 Ateliers en parallèle :

  • Christelle Fitamant - Marie-Aline Tirat (Lycée)
    La logique mathématique : un langage expert à s'approprier
  • Christophe Hache (Collège)
    Je reformule, tu reformules, ils reformulent
 
  Repas au bâtiment 27 (caféteria)
13h45-15h00 Ateliers en parallèle :

  • Emmanuelle Forgeoux - Christophe Hache (Lycée)
    Est-ce que c'est vrai parce que c'est pas faux ? Ou est-ce que c'est faux parce que c'est pas vrai ?
  • Joris Mithalal (Liaison primaire-secondaire)
    Travailler les programmes de construction comme des récits pour croiser les dimensions textuelles et instrumentales
  • Annie Camenisch - Serge Petit (Tout public)
    Des mathématiques vers le lexique, du lexique vers les mathématiques
15h15-16h00 Alain Herreman
« Le langage veut être ignoré  » (L. Hjelmslev).
Comment l'histoire peut nous faire découvrir le rôle du langage en mathématiques.